Avant propos



La cohérence de cette sélection d'articles justifie à mes yeux qu'ils soient réunis dans un même volume.
Une approche d'ensemble de la situation des paysans dans le monde est ainsi proposée à nos lecteurs.

Elle s'adresse à tous ceux qui s'interrogent sur les conséquences catastrophiques de la logique financière régissant l'agriculture et l'élevage industriels dans les domaines vitaux de l'alimentation, de la santé, de la pollution chimique, de la destruction des forêts, des sols agricoles et de la biodiversité, de la dégradation des ressources en eau et de la surexploitation des paysans chassés de leur terres et prolétarisés.

Je dédie ce travail aux paysans du monde entier qui résistent aux dérèglements du capitalisme
et en particulier aux paysans boliviens, qui ont réussi à faire accepter démocratiquement l’un d’entre eux,
le président Evo Morales,
pour conduire une alliance de tous les résistants à ces dérèglements
et qui sont décidés à préserver l’héritage millénaire des paysans, basé sur deux principes de survie :
la solidarité humaine et le respect des cycles du milieu naturel, sans lesquels l’humanité n’aura pas d’avenir durable.


Marc Ollivier